Qu’il s’agisse d’un puzzle en bois, d’un puzzle en carton, d’un puzzle encastrable ou d’un Tangram Montessori, le puzzle reste un grand classique du jouet. Il est apprécié non seulement, des enfants, mais aussi des parents lorsque qu’il s’agit d’occuper les touts petitsà la maison, il est également prisé des enseignants et ce dès les classes maternelles.

Une activité apaisante...

Manipuler un tangram Montessori ou réaliser un puzzle est une activité calme, stimulant l'intelligence et qui favorise l’autonomie des enfants. La présence d'un adulte étant toutefois toujours conseillée afin de supervisé l'apprentissage et nouer des liens avec l'enfant qui s'exerce. Le puzzle en bois , le puzzle encastrable ou le tangram Montessori c’est aussi une occupation ludique et formatrice, pour les touts petits (dès 18 mois) pour lesquels les puzzles d’encastrements sont fortement recommandés. Les premiers “vrais” puzzles seront plutôt destinés et recommandés pour des enfants de plus de 3 ans. Afin de réussir son puzzle un enfant va développer son habileté manuelle ainsi que la façon dont il se représente l’espace qui l’environne. Il s’agit d’un jeu méthodique, l’enfant observent, déplace, touche, tourne la pièce afin d’évaluer si sa place au sein du puzzle est la bonne. Il s’agit également d’une activité qui permet à l’enfant d’apprendre à classifier les pièces selon une multitude de critère: par taille, par forme, par couleur, par thématique... Activité à la fois amusante et permettant à l’enfant d’apprendre, un puzzle se fait et se défait. Les enfants s’exercent donc ainsi à réaliser le puzzle et ce de plus en plus rapidement. L’enfant se procure une forme de satisfaction en ayant ainsi réaliser un challenge qui lui semblait difficile aux premiers abords. Il se familiarise également avec ses premières responsabilités puisque le parent ou l’enseignant pourra lui confier celle du rangement du puzzle.

Les bienfaits

Les compétences stimulée et les apports du jeux sont les suivants:
  • amélioration de la motricité fine
  • développement de la précision en tournant les pièces et en les encastrant
  • connaissance sur les formes, tailles couleurs, ligne, courbe, formes géométriques.
  • stimule les capacités de concentration, d’observation ainsi que de réflexion
  • stimule le langage descriptif (thématique du puzzle, “que fait le bonhomme rouge”, “de quel couleur est cette voiture” etc…)
Le jeu permet de développer la réflexion et la verbalisation en étudiant le champ lexical du thème du puzzle. A ce titre il est bon de suivre l’enfant lors de la réalisation d’un puzzle et l’aider à s’exprimer en utilisant les thèmes et le lexique évoqué par celui-ci. Les enfants apprennent à observer et à décrire la thématique du puzzle ou de l’encastrement : nombre de pièce, comparaison diverses, couleurs, formes, aspect, sujet, situation. Ainsi ils apprennent à élaborer leurs premiers raisonnements en émettant des hypothèses plutôt que d’immédiatement essayer de réaliser le puzzle.

Une question d'âge...

Quel puzzle pour quel âge:
  • à partir de 18 mois, puzzles en bois ou encastrement en bois : L'enfant sait rapprocher son pouce et son index ? Alors il peut réaliser des puzzles. La petite pointe ronde en bois l’aide à saisir la pièce de forme simple : voiture, personnage, animaux. Il doit replacer la forme dans le socle/plateau prévu à cet effet.
  • 2 ans et demi, les puzzles en carton: Au début des modèles à grosses pièces peu nombreuses sont fortement conseillés, on augmentera le nombre progressivement avec l’évolution de l’enfant.
  • 3 ans : puzzle en carton jusqu’à 20-30 pièces.
Plus les enfants s’adonnent à la réalisation de puzzle plus ils acquerront de dextérité.  Pour terminer nous vous offrons ce petit conseil :  Écrivez un petit signe distinctif au dos des pièces de chaque puzzle. Vous pourrez ainsi identifier à quel puzzle appartiennent telles pièces et ainsi éviter la perte de celles-ci.

Votre panier

×